Laboratoire de Psychologie Sociale

EA 849

Les Axes de Recherche

AXE 1

Recherches théoriques et méthodologiques

Le LPS entretient également des relations de collaboration régulières depuis de nombreuses années avec de nombreux acteurs régionaux et nationaux dans les champs de l’environnement, de la santé publique, du travail et des transports (Agence de Biomédecine, ANRS, ADEME, IFSTTAR, INCa, …).Le LPS entretient également des relations de collaboration régulières depuis de nombreuses années avec de nombreux acteurs régionaux et nationaux dans les champs de l’environnement, de la santé publique, du travail et des transports (Agence de Biomédecine, ANRS, ADEME, IFSTTAR, INCa, …).Le LPS entretient également des relations de collaboration régulières depuis de nombreuses années avec de nombreux acteurs régionaux et nationaux dans les champs de l’environnement, de la santé publique, du travail et des transports (Agence de Biomédecine, ANRS, ADEME, IFSTTAR, INCa, …).Le LPS entretient également des relations de collaboration régulières depuis de nombreuses années avec de nombreux acteurs régionaux et nationaux dans les champs de l’environnement, de la santé publique, du travail et des transports (Agence de Biomédecine, ANRS, ADEME, IFSTTAR, INCa, …).

Girandola Fabien

Girandola Fabien

Professeur des Universités

Souville Marc

Souville Marc

Professeur des Universités

AXE 2

Problématiques sociétales et applications

Notre objectif est le développement et le renforcement d’une pratique de recherche appliquée, en réponse à des demandes sociétales et impliquant des partenariats disciplinaires et pluri-disciplinaires. Ainsi les membres du LPS entretiennent de nombreuses collaborations à la fois solides et reconnues, et s’investit dans des dispositifs originaux de coopération scientifique, d’expertise et de valorisation dans une perspective de recherche translationnelle.

Cette articulation de la recherche fondamentale et de la recherche appliquée, dans le cadre de notre politique scientifique permet la visibilité et la reconnaissance de l’utilité de la psychologie sociale dans différents secteurs très importants  et socialement saillants de la vie sociale. Tous les membres du laboratoire sont impliqués dans les travaux d’applications qui sont développés à partir d’une pratique de recherche en interface avec des finalités de demande sociale dans les domaines de l’environnement et de l’énergie, de la santé publique, du travail et de l’emploi, de la consommation et des transports,…

AXE MEDITERRANEEN

Le LPS entretient des collaborations régulières avec des enseignants-chercheurs en psychologie venant de différentes universités du Maghreb (Pr. Hallouma Cherif, Université d’Oran, Algérie ; Pr Alaoua Bendif, Université de Skikda, Algérie ; Dorra Ben Alaya, MCF HDR, Université de Tunis El-Manar, Tunisie) : séjour de recherche, accueil de doctorants pour un stage de formation (5 depuis 2013), projet de publication en cours, …
Le LPS poursuit une collaboration régulière avec le Département de Psychologie Sociale de l’Université Panteion d’Athènes (Pr Stamos Papastamou et Pr. Xenia Chryssochoou ; échanges, participation à des jurys de thèse, projets de recherche et de publication en cours sur le caractère socio-normatif de la Perspective Temporelle).
Dans le cadre des activités du PhD Européen Social Representations and Communication, le LPS poursuit sa collaboration avec différentes universités italiennes dans le domaine de recherche sur les représentations sociales (Université de Rome La Sapienza, Université de Naples).
Les membres du LPS sont sollicités pour leur expertise pour contribuer à différentes manifestations scientifiques autour des questions et des enjeux en contexte méditerranéen (e.g., Janvier 2015 : Participation de Marc Souville aux Rencontres Internationales « Travail et Maternité dans l’aire méditerranéenne » ; Décembre 2014 : Participation de Thémis Apostolidis au Colloque International « La santé des jeunes en méditerranée », organisé par la région PACA ; …).

  • L’investissement du LPS autour de l’axe méditerranéen pour les prochaines années se déclinera autour des points suivants :
    – Le renforcement de la coopération scientifique entre universités méditerranéennes autour de la recherche en psychologie sociale des représentations. Projet d’organisation d’une journée consacrée à l’analyse des sociétés méditerranéennes sous le prisme des représentations sociales dans le cadre de la 13e Conférence Internationale sur les Représentations Sociales qui aura lieu à Marseille en septembre 2016, en collaboration avec les chercheurs des universités méditerranéennes membres du comité scientifique du Réseau Mondial Serge Moscovici (Université de Rome La Sapienza, Université de Bologne, Université de Padova et Université de Naples, Italie ; Université de Valencia et Université de San Sebastian, Espagne ; Université de Panteion, Grèce ; Université de Tunis – El Manar, Tunisie ; Université d’Oran, Algérie).
  • Le projet de création d’un master recherche en psychologie sociale en co-habilitation avec l’Institut de Psychologie de l’Université de Tunis – El Manar (Tunisie) s’adressant à des étudiants francophones dont l’objectif est de poursuivre une formation doctorale.
  • Le renforcement des échanges pédagogiques des étudiants de niveau master et des doctorants dans le domaine de la psychologie du travail et des organisations (avec notamment l’Institut Supérieur des Sciences Humaines de Tunis (Tunisie) et l’Université d’Oran (Algérie).
  • L’impulsion et l’implication partenariale des programmes de recherche comparative entre différents pays méditerranéens autour des questions de la santé et de l’environnement.